Royal Basket Club Visé

Historique du club

Après deux tentatives dont la première date de 1947, c’est en 1964, à la demande de l’Echevin des sports de l’époque (qui trouvait un manque de sports d’équipe à Visé) que le Basket Club Visétois prend son véritable envol. Le premier entraînement, dispenser par Marcel Legat, secrétaire-entraîneur, est suivi par une trentaine de jeunes. Mais le basket est un sport d’équipe très exigeant, qui demande une très bonne condition physique et très peu continueront.

Après quelques années, de nouveaux joueurs viennent grossir les rangs du club. Parmi eux, Baudouin Digneffe et Guy Pirlet. Ce sont eux qui lancent et entraînent les premières équipes de jeunes (minimes et cadets). Le club évolue sur l’île Robinson pendant plus de dix ans et son déménagement à l’Ecole Communale de Lixhe est une catastrophe en particulier pour la section Dames créée en 1974 par Louis Massart.

En 1980, avec le retour de Léon Léonard, un de ses anciens entraîneurs aujourd’hui disparu, le club monte en troisième provinciale et six années après en deuxième provinciale. Pour se maintenir dans cette division, en attendant l’arrivée en âge de ses jeunes joueurs, le club transfère trois joueurs. Après cinq ou six matchs, on ne les voit plus, le club n’ayant pas accepté leurs exigences, pas plus que leur chantage. Sans renfort, l’équipe prend illico l’ascenseur dans le sens inverse.

Jean Cloes ayant décidé de se retirer du comité après 25 ans de dévouement total, la présidence est reprise par Francis Brochard et le Basket Club Visétois opte pour une politique sportive ambitieuse tout en développant ses équipes de jeunes. Le club réintègre la 2ème provinciale en 1992.

L’équipe monte pour la première fois en 1ère provinciale au terme de la saison 1997-1998, mais jouant de malchance elle ne parvient pas à se maintenir. Ce n’est que partie remise car elle décroche en 2000 un brillant titre de champion en 2ème provinciale.

Notre club va dès lors entamer sa quatrième saison consécutive en 1ère provinciale,série où la qualité du jeu progresse chaque année.

Pouvant compter sur le soutien de la Ville de Visé qui met ses installations sportives à la disposition de ses différentes équipes, avec près de cent affiliés, et sur un comité dévoué et dynamique, le Basket Club Visétois a encore de beaux jours devant lui.

Michel Lejeune
Président

Cinquantenaire du club

Madame l’Echevin,
Monsieur l’Echevin,
Chers anciens,
Chers membres et sympathisants,
Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi tout d’abord de vous remercier pour votre présence et d’être ainsi venu fêter les 50 ans d’existence du BC Visé qui, dès demain, et c’est d’ailleurs la date exacte demain 21 septembre que notre club portera le titre de Royal, lui qui fut fondé le 21 septembre 1964. Ceci dit en passant on doit vraiment montrer patte blanche au Palais Royal pour porter ce titre…et il n’y a quasiment que la couleur de mon slip qu’ils ne m’ont pas demandé !! Démarche entamée le 20 juin 2014 et toujours pas la signature de notre cher Roi Philippe… pas pressé celui-là.

Il y a 10 ans, j’étais déjà devant vous pour les 40 ans et j’avais émis un rêve, celui de gagner la super cagnotte du lotto de l’époque ( 6 millions d’euros ) qui nous auraient permis de construire une salle totalement vouée au basket. Malheureusement je n’ai pas gagné et je vous prie de m’en excuser !!! J’ambitionne maintenant de remporter la cagnotte de l’Euro Millions, pourquoi pas finalement. On fera une salle plus grande…

Il y a 10 ans nous alignions 9 équipes. Aujourd’hui nous alignons 12 équipes dont 8 de jeunes – dommage qu’elles ne soient pas mieux représentées ce soir d’ailleurs – ( pré-poussins à cadets ) et 4 équipes seniors qui évoluent respectivement en P4, en P3, en P2 et notre équipe fanion en R2 pour la 2ème année consécutive. Je ne pense pas, malgré les nombreuses infrastructures mises à notre disposition par nos autorités communales, que nous pourrions encore augmenter sensiblement ce nombre d’équipes. Beaucoup de sports sont représentés à Visé et il faut de la place pour tout le monde, c’est normal. Finalement il n’y a que l’Euro Millions qui pourrait nous arranger… mais j’ai pas gagné la belle cagnotte d’hier, désolé.

Je suis d’une nature optimiste mais je dois constater que faire vivre un club devient de plus en plus difficile. Le bénévolat se raréfie, les exigences de la fédération augmentent, fédération soumise aux directives de l’Adeps et des ambitions politiques des ministres qui ont le sport en charge, la mentalité des gens change comme notre société d’ailleurs. L’esprit club comme vous avez connu, vous les anciens, tend à diminuer et il est de plus en plus difficile d’impliquer nos membres à la vie de notre club. Toutefois, régulièrement en contact avec d’autres responsables d’autres clubs de la Province, je peux vous assurer que l’on ne peut pas se plaindre au RBC Visé. Gageons que cet esprit « visétois » perdurera encore longtemps.

Pour marquer le 50ème, le Comité a décidé de proposer à l’achat – à un prix négocié et avec intervention du club pour une partie substantielle – le training que voici avec le nouveau logo mis en œuvre par Christian, notre nouveau secrétaire. Nous ferons parvenir très prochainement tous les détails à nos joueurs, des petits aux grands.

Enfin, avant de clôturer ma modeste intervention, je voudrais mettre à l’honneur trois dames ici présentes :
+ Fabienne qui, après plusieurs années de secrétariat, a demandé d’être relevée de sa tâche sans pour autant abandonner le RBC Visé. Merci à elle pour le travail effectué pendant toutes ces années.
+ Sabine, membre du Comité et déléguée de notre P4. Fidèle parmi les fidèles et cheville ouvrière de toutes nos organisations.
+ Evelyne, mon épouse qui me supporte depuis plus de 30 ans, qui a bien dû accepter mon implication dans le club et qui soutient nos organisations.
Merci de les applaudir toutes les trois, elles le méritent bien.

Je vous souhaite, à toutes et tous, de passer une agréable soirée et ne peut que vous inviter à venir, quand vous le pouvez, supporter nos équipes. Le basket est une grande famille et doit le rester. Le RBC Visé poursuivra les termes de l’article 2 des statuts édictés par les fondateurs de notre club le 21 septembre 1964 : le club a pour but la formation physique et morale de la jeunesse par la pratique du basket. Je rajouterai avec le respect de l’adversaire et avec le plus grand fair play envers tous les acteurs du sport que nous avons choisi.

Bonne soirée.